fbpx
dimanche 18 août 2019
13 °c
City
14 ° Mon
15 ° Tue
16 ° Wed

La FAO veut construire « 1 million de citernes » de stockage d’eau au Sahel

Au cours des trois prochaines années, le projet de l’agence onusienne devrait bénéficier à quelque 20 000 femmes au Sénégal, au Niger et au Burkina Faso.

Un groupe de femmes attend l’arrivée d’un convoi des Nations unies près du village de Sabon Machi, dans la région de Maradi, au Niger, le 16 août 2018. Dans ce pays, comme dans de nombreuses autres régions du Sahel, les chocs climatiques ont provoqué des sécheresses récurrentes qui ont eu des effets dévastateurs sur les populations déjà vulnérables de la région.
Un groupe de femmes attend l’arrivée d’un convoi des Nations unies près du village de Sabon Machi, dans la région de Maradi, au Niger, le 16 août 2018. Dans ce pays, comme dans de nombreuses autres régions du Sahel, les chocs climatiques ont provoqué des sécheresses récurrentes qui ont eu des effets dévastateurs sur les populations déjà vulnérables de la région. LUIS TATO / AFP

Une vaste opération pour construire des « citernes » destinées au stockage de l’eau dans les régions arides du Sahel a été lancée par l’Agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO), a indiqué mardi le directeur général de l’organisation José Graziano da Silva. Dans un communiqué, M. Graziano da Silva explique que la FAO et ses partenaires œuvrent à la réalisation d’un projet visant à construire « un million de citernes dans la région du Sahel en Afrique », en s’inspirant d’une expérience menée au Brésil, pour que des familles d’agriculteurs pauvres puissent stocker l’eau de pluie.

De l’eau pendant la saison sèche

Au Sénégal, où des projets pilotes ont été lancés, seize citernes de 15 m3 chacune ont d’ores et déjà été construites dans des matériaux locaux et trois citernes de 50 m3 pour des communautés agricoles, bénéficiant au total à 360 personnes. Au Niger, cinq citernes familiales et six plus grandes ont été construites. Les citernes familiales peuvent contenir l’eau potable durant toute la saison sèche et permettre un peu de jardinage familial aussi, souligne la FAO.

LIREIl puisait de l’eau du robinet et la revendait comme de l’eau minérale

Au cours des trois prochaines années, le projet devrait bénéficier au total à 10 000 femmes au Sénégal, 5 000 au Niger et 5 000 au Burkina Faso, selon la FAO. La FAO et l’Union européenne travaillent à l’amélioration de la résilience des populations du Sahel face aux crises alimentaires qui touchent cette région.

Le directeur général de la FAO doit participer cette semaine au Caire aux journées Terres et eaux pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, pour évoquer la gestion durable des ressources, l’arrêt de la dégradation des sols et la gouvernance de la terre et de l’eau, sur fond de changement climatique.

Restez connecté avec Just Infos et suivez l'actualité en Direct




Relié Posts

Article Suivant

Donnez notre votre avis post

Lisez Aussi

Restez informé sur Facebook

Login to your account below

Fill the forms bellow to register

* En vous inscrivant sur notre site Web, vous acceptez les Termes et Conditions ainsi que les Règles de confidentialité .

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.